PATRIMOINE / Assurance-vie / Plus-values / Conseil Fiscal

Édouard Michot, Président d’assurance.vie.com revient dans un article récent des Echos sur l’intérêt d’utiliser le jeu des abattements annuels sur les plus-values (4.600 euros pour une personne seule, 9200 euros pour un couple) afin d’optimiser la fiscalité des placements logés dans un contrat d’assurance-vie.

Aussi, et uniquement au delà de 8 ans, les plus-values sont totalement exonérés d’impôts jusqu’à l’arrivée de ces deux seuils. Au dessus des abattements, un prélèvement obligatoire de 7,5 % s’appliquera sur l’ensemble des plus-values. L’intérêt patrimonial est donc d’envisager une sortie des placements jusqu’à 9200 euros de plus-values pour un couple par exemple et de les réinvestir immédiatement dans un contrat avec 0% de frais de versement. Ce mécanisme permet alors de purger périodiquement son contrat des plus-values constituées.

Les échos, Patrimoine, 10-11 février 2017, page 6.